Bonjour

Bienvenue sur le blog de la nature et du bien être...

Thèmes abordés:

mercredi 29 avril 2009

L'artichaut

A utiliser contre les affections hépato-biliaires, constipation et mauvaise digestion.

Cette plante est en réalité une variété non épineuse du Cardon sauvage des régions méditerranéennes.

La feuille d'artichaut contient du magnésium et du potassium.
L'apport énergétique de l'artichaut se situe au même niveau que celui de la carotte. De même, sa teneur en calcium et en magnésium est plus élevée que dans la plupart des légumes.

L'artichaut apporte également un large éventail de vitamines, en particulier des vitamines du groupe B et de la vitamine C, anti-oxydante et anti-fatigue.

mardi 7 avril 2009

L'armoise

C'est la feuille qui est utilisée contre le syndrome prémenstruel, règles douloureuses, irrégulières ou peu abondantes.

L'armoise est une plante mythique, dédiée à la déesse protectrice des vierges et des femmes malades.
"Quiconque connaît les vertus de l'armoise, en met dans sa chemise." Voici un dicton populaire que le plus grand médecin de l'Antiquité, Hippocrate, n'aurait certainement pas démenti, car lui-même avait coutume de conseiller cette plante aux femmes.
Prise régulièrement durant la deuxième moitié du cycle, l'armoise permet de lutter efficacement contre les troubles affectant la femme durant la semaine qui précède les règles (rétention d'eau, prise de poids, gonflement des seins,...).
La plante est tout aussi indiquée en cas de règles peu abondantes ou irrégulières.
De plus, elle peut être utilisée contre les spasmes digestifs, pour stimuler la digestion.

jeudi 2 avril 2009

Les vertus du miel


A utiliser contre les bactéries, les affections ORL, le stress, les problèmes de peau, la fatigue et pour faciliter la digestion.

Le miel est un don de la nature que les êtres humains utilisent depuis 9000 ans. Cet élément précieux usé par les Egyptiens, les Grecques et les civilisations les plus anciennes, est très bénéfique tant pour le corps que pour la peau.

Parmi les innombrables usages thérapeutiques du miel, l'une des principales reste ses propriétés antiseptiques et antibiotiques.
Certaines caractéristiques du miel lui confèrent un pouvoir antibactérien important. Sa viscosité, par exemple, limite la dissolution de l'oxygène, assurant ainsi une meilleure oxygénation des tissus. D'autre part, sa faible concentration en protéines empêche les bactéries de croître correctement.

Avant l'apparition des antibiotiques, le miel était souvent utilisé dans le monde médical. Il était par exemple employé comme agent antiseptique pour la guérison des infections et pour soigner en douceur verrues, boutons d'infections et furoncles. Durant la Première et la Seconde guerre mondiale, il était utilisé pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Néanmoins, précisons que, pour l'instant, aucune étude scientifique ne s'est penchée sur l'effet antibactérien du miel.

Il a également largement été utilisé en tant que cicatrisant et, enfin, comme produit de beauté chez les Romaines et les Grecques qui prenaient des bains au lait et au miel pour tonifier leur visage.

Quelques exemples de masques:
- Le miel, associé avec de la cannelle, appliqué en masque sur la peau est réputé pour favoriser la disparition des boutons d'acné et serait utilisé également dans le traitement de l'eczéma.
- Miel et citron : c’est l’un des masques les plus utilisés. Il sert à nettoyer la peau et régulariser les niveaux d’huiles naturelles. Cette recette est aussi utilisée comme remède contre les infections de la gorge.
- Miel et avoine : ce masque est un excellent exfoliant. Mélangez un quart d’une tasse d’avoine avec une cuillère à soupe du miel. Vous pouvez ajouter au mélange deux cuillères de yaourt non sucré. Appliquez ce masque sur une peau bien propre et laissez-le agir une quinzaine de minutes sur la peau.
- Miel et argile : le mélange miel et argile est bénéfique pour toutes types de peaux. Il aide à alimenter la peau et la nettoyer. La quantité d’argile doit être supérieure à celle du miel, ce qui rend l’application de ce masque plus facile.
- Miel et œufs : pour une peau sèche, une cuillère de miel mélangée à un œuf contribue à humecter la peau déshydratée et desséchée, ce qui permet à la peau de retrouver son éclat.

Ainsi, les glucides du miel sont en majorité le fructose et le glucose. Ces glucides sont très facilement assimilables par les cellules de l'organisme qui peuvent en tirer le carburant nécessaire à leur fonctionnement.
Dans l'Antiquité par exemple, les athlètes buvaient de l'eau miellée pour recouvrer rapidement leur force. Sucre à part, le miel contient une multitude d'oligoéléments qui lui donne des vertus énergétiques uniques, ou presque.

Il est d'usage d'agrémenter une bonne tisane d'une cuillère à soupe de miel pour soigner un vilain rhume. Loin d'être un reliquat de coutumes désuètes, ce geste est au contraire plein de bon sens ! En effet, il semblerait que le miel diminue l'adhérence des bactéries , les empêchant ainsi de se fixer et de proliférer. Ainsi, le miel aide à atténuer les maux de gorge et, dans le cas de toux sèches, à fluidifier le mucus.

En plus de fournir de l'énergie, de lutter les bactéries et d'adoucir les maux de gorge, le miel agit également sur la sphère digestive !Il possède des propriétés diurétiques, laxatives et aide à lutter contre les constipations passagères. Il serait également efficace contre les infections de l'estomac et de l'intestin.

Le miel a aussi des propriétés anti-bactérienne, anti-anémique, anti-toxique, antiseptique, antibiotique, digestive, régénératrice, rééquilibrante, reminéralisante et anti-stress...

Le miel, grâce à ses sels minéraux, aide à la croissance en favorisant la rétention du calcium et du magnésium et aide à combattre l'anémie en favorisant la production de globules rouges. C'est ainsi un aliment à privilégier chez les enfants.

Le miel a un pouvoir sucrant deux fois plus important que le sucre mais apporte moins de calories. On aurait donc tout intérêt à remplacer la saccharose raffinée, dévitalisée et blanchie (le sucre blanc industriel "classique") que nous consommons tous, par du miel...
Alors, utiliser du miel au lieu de sucre dans vos boissons!

En règle générale, plus le miel sera de couleur foncée et plus sa saveur sera prononcée.


Le miel d'Acacia aide à lutter contre la constipation en tant que régulateur intestinal et a des vertus calmantes.
Le miel de châtaignier a la particularité de favoriser la circulation sanguine.
Le miel de forêt est notamment un antiseptique des voies respiratoires.
Le miel de Bourdaine, laxatif, facilite la digestion
Le miel de Romarin est également conseille en cas de difficultés digestives car il augmente la sécrétion biliaire.
Le miel de lavande est un antiseptique et un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires.
Le miel d'oranger est également reconnu pour ses vertus apaisantes.
Le miel de tilleul favorise le sommeil.
Le miel de thym, antiseptique général, est un bon stimulant des fonctions digestives.
Le pollen est également bienfaisant en cas de troubles intestinaux (diarrhée ou constipation) et est également bienfaisant en cas de troubles du sommeil.