Bonjour

Bienvenue sur le blog de la nature et du bien être...

Thèmes abordés:

samedi 19 juin 2010

5 aliments...



Voici 5 éléments qui sont conseillés pour leurs bienfaits!


La tomate, pour l’éclat
Ses atouts : le légume beauté par excellence grâce à sa teneur en eau et à ses antioxydants (lycopèbe et vitamine C) protégeant la peau d’une petite partie des UV. La tomate contient aussi de la provitamine A et des vitamines du groupe B.
La consommation forme : à volonté, de préférence crue, en salade ou à la croque-au-sel.



La courgette, pour un bon transit
Ses atouts : avec 15 kcal aux 100 g et des fibres tendres, extrêmement digestes, c’est l’aliment bien-être et minceur par excellence. Elle possède également de nmbreux minéraux et vitamines.
La consommation forme : la courgette se mange évidemment à volonté, en alternance avec d’autres légumes, à chaque repas.



Le muesli, pour une résistance à l’effort
Ses atouts : il apporte différentes formes de glucides, de nombreuses vitamines du groupe B, un peu de protéines, des minéraux et des fibres. Il permet un effort de plusieurs heures.
La consommation forme : 2 cuil. à soupe le matin avec du lait. Idéal avant une longue balade.



Le kiwi, le bonus tonus
Ses atouts : une teneur exceptionnelle en vitamines C , qui en fait un puissant antioxydant. Ce fruit apporte aussi vitamine E, bêta-carotène et vitamines du groupe B, dont la B6 (pour les neurotransmetteurs), et de l’acide folique, antifatigue.
La consommation forme : tous les jours en alternance avec les agrumes et le raisin.




Les pâtes, pour une énergie durable
Les atouts : composées à 70 % de glucides complexes, elles fournissant de l’énergie sur la durée. Elles apportent aussi un peu de protéines, du phosphore et du magnésium.
La consommation forme : les féculents sont présents à chaque repas (riz, semoule, quinoa, pomme de terre… et pain). Pour la quantité, misez sur 3 à 5 cuillères à soupe.
Retrouvez nos idées recettes minceur à base de pâtes.

Le froid endort les papilles...

Le saviez-vous ? Sucez un glaçon avant d’avaler des gouttes amères afin que le froid neutralise vos papilles.
Pour les enfants:
Doser un médicament et l’administrer à un enfant n’est pas toujours chose facile. Pourtant, pour bénéficier de son efficacité, il convient de suivre à la lettre les recommandations de votre médecin, de votre pharmacien ou de la notice. Dans la pratique, comment s’y prendre ?
Les médicaments commercialisés sous forme liquide sont souvent vendus munis d’un instrument doseur : un compte-gouttes, une cuillère ou une pipette doseuse. Lorsqu’un outil de ce type est fourni, utilisez-le systématiquement, il permet un dosage plus précis du médicament. Si vous utilisez une pipette doseuse (ou une seringue sans aiguille), remplissez-la en vous fiant à ses graduations. Pour administrer le liquide directement dans la bouche de l’enfant, dirigez l’extrémité de la pipette vers l’intérieur de sa joue plutôt que vers sa langue : le liquide s’écoulera entre les gencives et la joue, ce qui lui permettra de l’avaler plus facilement. Si la pipette doseuse est équipée d’un bouchon, n’oubliez pas de l’enlever avant de la placer dans la bouche de l’enfant ; des incidents de ce type ont déjà été signalés.
Les médicaments liquides pour enfants sont souvent parfumés, à la fraise ou à la banane par exemple. Malheureusement, ces arômes artificiels ne plaisent pas toujours, et ne sont pas toujours suffisants pour masquer le goût du médicament.

Dans ce cas, plusieurs astuces peuvent vous aider :
Si votre enfant est assez grand, donnez-lui une petite cuillerée de pâte de noisette (type Nutella) avant la prise. Cette pâte couvre les papilles et masque efficacement le goût. Vous pouvez également utiliser un bonbon à la menthe ou du dentifrice.
Pour chasser l’arrière-goût, un bonbon ou un chewing-gum à la menthe ou à la réglisse se révélera efficace. Laissez votre enfant boire autant que nécessaire après la prise.
Le froid diminue le goût des aliments. Vous pouvez entreposer le liquide au réfrigérateur, ou laisser votre enfant sucer un glaçon avant la prise, pour anesthésier ses papilles.
L’odeur contribue à la perception du goût. Suggérez à votre enfant de se pincer le nez, avant et pendant la prise.
Les papilles sont plutôt situées sur la langue. Il est possible de diminuer le désagrément d’un mauvais goût en utilisant une paille, pour amener le liquide directement au fond de la bouche, sans qu’il ne passe sur la langue.

dimanche 28 février 2010

Vertus des plantes méditerranéennes



L'huile d'olive:

Qui ne connait pas les vertus de l'huile d'olive? Que ce soit pour la peau, les cheveux ou tous les autres bienfaits qu'elle nous apporte, l'huile d'olive est incontournable.

Cet or liquide se révèle un précieux allié de notre peau, en la nourrissant, la protégeant et en l'assouplissant, grâce à sa teneur en antioxydant et en ses vitamines (en particulier la vitamine E). Cette huile a la faculté de régénérer des cheveux secs et abîmés. Mélangée à du jus de citron, elle rend tout son éclat aux cheveux ternes et fatigués.

Pour un gommage fait maison, par exemple, il suffit de verser quelques cuillères à soupe d'huile d'olive mélangée à du sel fin ou du sucre. Economique et efficace pour éliminer les peaux mortes et adoucir l'épiderme.


La lavande:

Utilisée dès l'Antiquité pour parfumer l'eau du bain, la lavande est une plante reconnue pour ses vertus. Pour faire disparaître un bouton, il suffit d'une goutte d'huile essentielle de lavande à appliquer à l'aide d'un coton tige. Associée à un peu d'huile d'olive, la lavande nourrit et régénère la peau tout en incitant à la relaxation.


Le miel de Provence:

Ce sont surtout les peaux sèches qui savoureront ce miel, véritable concentré d'énergie. Il nourrit l'épiderme, rend la peau velouté et soyeuse. On peut l'utiliser en masque, avec un jaune d'oeuf et du jus de citron purifiant. On peut aussi le verser dans son bain, avec du gros sel et quelques cuillerées à soupe d'huile d'olive.


Le thym:

Préparé en eau florale ou en infusion, le thym réjouira davantage les peaux grasses, en réduisant l'excès de sébum et en resserrant les pores.


Le romarin:

Ce dernier s'appliquera à fortifier et faire briller les cheveux.


La tomate:

Peu de gens le savent, mais la tomate, riche en vitamine B, contient du lycophène, un olgi-élément et un antioxydant puissant, aux propriétés assainissantes et tonifiantes. Les peaux grasses et à points noirs l'apprécient en particulier. Il est même conseillé d'écraser une à deux tomates, les laisser refroidir, puis de les appliquer sur la peau environ 30 minutes.

dimanche 29 novembre 2009

La gelée royale et ses bienfaits



Il s’agit du produit de la sécrétion des glandes des abeilles ouvrières nourricières (entre le 5ème et le 14ème jour de leur existence)
La gelée royale est souvent assimilée au miel. Si sa consistance gélatineuse est en effet assez proche, elle n’en a pourtant ni le goût (plus acide), ni la couleur : c’est en effet une substance jaune pâle presque laiteuse aux reflets nacrés et à la saveur à la fois acide et peu sucrée.
Les abeilles la sécrètent car c’est d’abord la nourriture de toutes les larves de la colonie, de leur éclosion à leur 3ème jour et la nourriture exclusive de la reine pendant toute son existence, qui vit d’ailleurs 40 fois plus longtemps que les autres abeilles ! Nommé également ''lait d'abeille'', elle constitue un concentré nutritif très riche qui permet une croissance rapide des larves d'abeille. A noter : les guêpes sont également aptes à sécréter de la gelée royale mais ne s’en servent qu’en cas de force majeure (Mort d’une reine par exemple).

La Gelée Royale est un véritable concentré d’éléments vitaux : vitamines du groupe B (B3, B5, B8, B9), vitamines A, C, D et E, minéraux (cuivre, phosphore, fer…), nombreux acides aminés et acides gras essentiels. Elle contient également d’autres nutriments tels que l’acétylcholine (indispensable au bon fonctionnement des cellules nerveuses et des neurones) et des principes anti-bactériens. La gelée royale est notamment le produit naturel le plus riche en vitamines B5. Toutes ces substances sont notamment connues pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme.

La gelée royale est une source de vitalité légendaire, un mélange de substances actives. Redynamisante et Revitalisante, c’est une source d’avantages nutritifs, énergétiques et métaboliques, particulièrement pour les enfants et les personnes âgées :
- Elle améliore les performances physiques et intellectuelles.
- Elle renforce les défenses de l’organisme et accroît l’endurance à la fatigue et la résistance au froid.
- Elle entretient la vivacité d’esprit grâce à ses nombreux principes actifs revitalisants
- Elle améliore également la résistance au stress et diminue l’émotivité.
- Les chanteurs s’en servent même pour détendre leurs cordes vocales car le mélange acide et sucré apporte de très bons résultats !
- Elle ralentit les effets du vieillissement de la peau et des phanères (cheveux et ongles) en particulier du fait de sa richesse en vitamines du groupe B.

La gelée royale contient une proportion considérable de protéines, d'acides aminés, de lipides, de vitamines et de sucres, et est également reconnue pour avoir diverses vertus nutritionnelles et pharmacologiques sur les humains.
En réalité, peu d'études scientifiques ont mis en évidence les bienfaits de la gelée royale sur la santé humaine. Quoi qu'il en soit, quelques expérimentations in vivo et in vitro ont permis de constater :

- une activité vasodilatatrice et hypotensive ;
- une activité anticholestérolémique ;
- un effet anticancérigène.

Pour ma part, j’en consomme à chaque fin d’automne pour affronter l’hiver plus sereinement.

Je vous invite par ailleurs à vous rendre sur ce site consacré à la gelée royale :
http://www.gelee-royale-pure.com/

vendredi 5 juin 2009

Roller Puressentiel!



Si comme moi, vous êtes sujet à de forts maux de tête, voire des migraines, il y a des moyens naturels et efficaces pour parer à cela.

Les rollers de Puressentiel, aux huiles essentielles, est 100% naturelles et pures.


Il y en a contre le stress, les maux de tête, et notamment pour assainir la maison.


Petit, pratique et discret, ce roller permet de l’emporter partout avec soi.
Utilisation : Bien agiter le roller puis l’appliquer sur les poignets, tempes et arrête du cou, à chaque fois que la sensation de stress se fait sentir. Se frotter les poignets l’un contre l’autre, et respirer profondément le parfum des huiles essentielles.Ingrédients : huiles essentielles de Camomille romaine, lavande, lavandin, marjolaine, menthe pouliot, néroli, orange, petit grain bigaradier, santal blanc, sauge sclarée, vétiver, ylang ylang.

mercredi 13 mai 2009

Petite recette senteurs contre le stress...

Si vous êtes tendu, stressé ou encore agité voici des mélanges d'huiles essentielles pour vous apaiser.

Comment faire le mélange?

- Doser le nombre de gouttes entre ( ) dans 10ml d'huile de support de votre choix (plutôt petit afin d'un meilleur résultat).

Pression: camomile (2), bergamotte (2), orange (2)
Nervosité et Agitation: lavande (3), neroli (2), bergamotte (1)
Drame psychologique soudain: lavande (3), oliban (2), spikenard (1)
Tension & Epuisement: sauge sclarée (3), cypress (2), lavande (1)


Bien sûre, pour un résultat optimal, je vous conseille d'ajouter quelques gouttes d'ylang-ylang.
Pour traiter les états de déprime, tristesse, solitude:
Huile essentielle de Cèdre Atlas: 2 gouttes
Huile essentielle de bois de rose: 2 gouttes
Huile essentielle de Santal: 2 gouttes
Huile essentielle de lavande: 2 gouttes
Huile végétale de votre choix: 30ml

mercredi 29 avril 2009

L'artichaut

A utiliser contre les affections hépato-biliaires, constipation et mauvaise digestion.

Cette plante est en réalité une variété non épineuse du Cardon sauvage des régions méditerranéennes.

La feuille d'artichaut contient du magnésium et du potassium.
L'apport énergétique de l'artichaut se situe au même niveau que celui de la carotte. De même, sa teneur en calcium et en magnésium est plus élevée que dans la plupart des légumes.

L'artichaut apporte également un large éventail de vitamines, en particulier des vitamines du groupe B et de la vitamine C, anti-oxydante et anti-fatigue.

mardi 7 avril 2009

L'armoise

C'est la feuille qui est utilisée contre le syndrome prémenstruel, règles douloureuses, irrégulières ou peu abondantes.

L'armoise est une plante mythique, dédiée à la déesse protectrice des vierges et des femmes malades.
"Quiconque connaît les vertus de l'armoise, en met dans sa chemise." Voici un dicton populaire que le plus grand médecin de l'Antiquité, Hippocrate, n'aurait certainement pas démenti, car lui-même avait coutume de conseiller cette plante aux femmes.
Prise régulièrement durant la deuxième moitié du cycle, l'armoise permet de lutter efficacement contre les troubles affectant la femme durant la semaine qui précède les règles (rétention d'eau, prise de poids, gonflement des seins,...).
La plante est tout aussi indiquée en cas de règles peu abondantes ou irrégulières.
De plus, elle peut être utilisée contre les spasmes digestifs, pour stimuler la digestion.

jeudi 2 avril 2009

Les vertus du miel


A utiliser contre les bactéries, les affections ORL, le stress, les problèmes de peau, la fatigue et pour faciliter la digestion.

Le miel est un don de la nature que les êtres humains utilisent depuis 9000 ans. Cet élément précieux usé par les Egyptiens, les Grecques et les civilisations les plus anciennes, est très bénéfique tant pour le corps que pour la peau.

Parmi les innombrables usages thérapeutiques du miel, l'une des principales reste ses propriétés antiseptiques et antibiotiques.
Certaines caractéristiques du miel lui confèrent un pouvoir antibactérien important. Sa viscosité, par exemple, limite la dissolution de l'oxygène, assurant ainsi une meilleure oxygénation des tissus. D'autre part, sa faible concentration en protéines empêche les bactéries de croître correctement.

Avant l'apparition des antibiotiques, le miel était souvent utilisé dans le monde médical. Il était par exemple employé comme agent antiseptique pour la guérison des infections et pour soigner en douceur verrues, boutons d'infections et furoncles. Durant la Première et la Seconde guerre mondiale, il était utilisé pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Néanmoins, précisons que, pour l'instant, aucune étude scientifique ne s'est penchée sur l'effet antibactérien du miel.

Il a également largement été utilisé en tant que cicatrisant et, enfin, comme produit de beauté chez les Romaines et les Grecques qui prenaient des bains au lait et au miel pour tonifier leur visage.

Quelques exemples de masques:
- Le miel, associé avec de la cannelle, appliqué en masque sur la peau est réputé pour favoriser la disparition des boutons d'acné et serait utilisé également dans le traitement de l'eczéma.
- Miel et citron : c’est l’un des masques les plus utilisés. Il sert à nettoyer la peau et régulariser les niveaux d’huiles naturelles. Cette recette est aussi utilisée comme remède contre les infections de la gorge.
- Miel et avoine : ce masque est un excellent exfoliant. Mélangez un quart d’une tasse d’avoine avec une cuillère à soupe du miel. Vous pouvez ajouter au mélange deux cuillères de yaourt non sucré. Appliquez ce masque sur une peau bien propre et laissez-le agir une quinzaine de minutes sur la peau.
- Miel et argile : le mélange miel et argile est bénéfique pour toutes types de peaux. Il aide à alimenter la peau et la nettoyer. La quantité d’argile doit être supérieure à celle du miel, ce qui rend l’application de ce masque plus facile.
- Miel et œufs : pour une peau sèche, une cuillère de miel mélangée à un œuf contribue à humecter la peau déshydratée et desséchée, ce qui permet à la peau de retrouver son éclat.

Ainsi, les glucides du miel sont en majorité le fructose et le glucose. Ces glucides sont très facilement assimilables par les cellules de l'organisme qui peuvent en tirer le carburant nécessaire à leur fonctionnement.
Dans l'Antiquité par exemple, les athlètes buvaient de l'eau miellée pour recouvrer rapidement leur force. Sucre à part, le miel contient une multitude d'oligoéléments qui lui donne des vertus énergétiques uniques, ou presque.

Il est d'usage d'agrémenter une bonne tisane d'une cuillère à soupe de miel pour soigner un vilain rhume. Loin d'être un reliquat de coutumes désuètes, ce geste est au contraire plein de bon sens ! En effet, il semblerait que le miel diminue l'adhérence des bactéries , les empêchant ainsi de se fixer et de proliférer. Ainsi, le miel aide à atténuer les maux de gorge et, dans le cas de toux sèches, à fluidifier le mucus.

En plus de fournir de l'énergie, de lutter les bactéries et d'adoucir les maux de gorge, le miel agit également sur la sphère digestive !Il possède des propriétés diurétiques, laxatives et aide à lutter contre les constipations passagères. Il serait également efficace contre les infections de l'estomac et de l'intestin.

Le miel a aussi des propriétés anti-bactérienne, anti-anémique, anti-toxique, antiseptique, antibiotique, digestive, régénératrice, rééquilibrante, reminéralisante et anti-stress...

Le miel, grâce à ses sels minéraux, aide à la croissance en favorisant la rétention du calcium et du magnésium et aide à combattre l'anémie en favorisant la production de globules rouges. C'est ainsi un aliment à privilégier chez les enfants.

Le miel a un pouvoir sucrant deux fois plus important que le sucre mais apporte moins de calories. On aurait donc tout intérêt à remplacer la saccharose raffinée, dévitalisée et blanchie (le sucre blanc industriel "classique") que nous consommons tous, par du miel...
Alors, utiliser du miel au lieu de sucre dans vos boissons!

En règle générale, plus le miel sera de couleur foncée et plus sa saveur sera prononcée.


Le miel d'Acacia aide à lutter contre la constipation en tant que régulateur intestinal et a des vertus calmantes.
Le miel de châtaignier a la particularité de favoriser la circulation sanguine.
Le miel de forêt est notamment un antiseptique des voies respiratoires.
Le miel de Bourdaine, laxatif, facilite la digestion
Le miel de Romarin est également conseille en cas de difficultés digestives car il augmente la sécrétion biliaire.
Le miel de lavande est un antiseptique et un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires.
Le miel d'oranger est également reconnu pour ses vertus apaisantes.
Le miel de tilleul favorise le sommeil.
Le miel de thym, antiseptique général, est un bon stimulant des fonctions digestives.
Le pollen est également bienfaisant en cas de troubles intestinaux (diarrhée ou constipation) et est également bienfaisant en cas de troubles du sommeil.

lundi 30 mars 2009

L'argile blanche

A utiliser contre les maux et brûlure d'estomac, diarrhée et infections intestinales.

L'argile n'est pas une plante mais une roche très tendre et très riches en minéraux et oligo-éléments.

Les argiles naturelles ou kaolins, utilisées par voie orale, sont parfaitement indiquées pour traiter certains troubles digestifs.

L'argile blanche ou kaolinite est une argile lavée, c'est à dire lessivée par les eaux de pluie et de ruissellement.


Elle doit son activité à son fort pouvoir absorbant et sa grande richesse en silice, aluminium et sels minéraux. Elle assure ainsi un confort intestinal.


Les autres argiles:
- L’argile verte : conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses. Elle est très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour réguler la production de sébum des cheveux à tendance grasse. L’argile verte est la plus polyvalente. Agent absorbant d’impuretés, l’argile verte est reminéralisante, régénérante des zones fragilisées et revitalisante.

- L’argile rouge : conseillée aux peaux normales et aux peaux sèches et sensibles. Elle doit sa coloration aux oxydes de fer. Riche en oligo-éléments, elle est rééquilibrante et redonne de la luminosité à la peau. Elle est également reconnue pour améliorer la circulation sanguine.

- L’argile bleue : elle a des propriétés oxygénantes. Eliminant les impuretés, elle apporte éclat et luminosité au teint.

- L’argile jaune : conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses très sensibles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire sur les cheveux normaux et fragiles. Elle est également recommandée pour atténuer les douleurs. Riche en minéraux, elle est stimulante, réoxygenante des cellules et tonifiante.

- L’argile rose : conseillée aux peaux délicates, sensibles et réactives ayant tendance aux rougeurs. Riche en oligo-éléments, elle est adoucissante et redonne de l’éclat aux peaux fragiles.

- Le rhassoul : argile d’origine orientale qui se présente sous forme de poudre. On forme une pâte en le mélangeant avec de l’eau. On applique cette pâte sur les cheveux ou le visage pour les nettoyer en douceur.

jeudi 26 mars 2009

Les massages


Pour ne citer que les principaux:
Le massage ayurvédique:
C'est un massage à l'huile: pratiqué en Inde depuis plus de 5000 ans, c'est l'un des plus anciens et les plus connus. Ce massage se pratique allongé et dénudé (ou avec un maillot de bain).
Le massage Thailandais traditionnel:
Très pratiqué en Thailande et de plus en plus en occident, c'est un massage très relaxant et très énergisant, qui se pratique sans huile, et habillé d'une tenue souple.Il est basé sur la stimulation des méridiens et sur des étirements (assez spectaculaires parfois mais sans danger).
Le massage Shiatsu:
C'est le massage Japonais. Comme le massage-thai, il se pratique par accupression et Il a pour but de déterminer quels sont les points manquants d'énergie afin de rétablir l'équilibre énergétique.
Le massage Chinois et l'acupuncture:
Basé sur la stimulation des méridiens (points d'énergie) du corps.
Le massage suédois:
Inventé au 19ème siècle, c'est le massage le plus connu et le plus pratiqué en Europe, mais aussi en France. Cependant, il a tendance actuellement à être de plus en plus 'rattrappé' par les techniques de massage orientales précédemment évoquées.

mercredi 25 mars 2009

L'angélique

La partie utilisée est la racine.

On l'utilise généralement contre l'aérophagie, colites, ballonnements, douleurs et spasmes abdominaux.

Les médecins de la Renaissance appellent sa racine « racine du Saint-Espit » en raison des « grandes et divines propriétés » qu'elle a contre de très graves maladies et Paracelse raconte qu'elle fut un « médicament merveilleux » à Milan où sévissait une épidémie de peste en 1510. Elle entre donc dans la confection de la plupart des grandes spécialités de jadis et passe même pour être, comme le ginseng, un élixir de longue vie.


L'angélique est essentiellement une plante de culture. On la rencontre cependant à l'état sauvage dans les massifs montagneux des Alpes et des Pyrénées.

Douée d'excellentes propriétés anti-spasmodiques, elle agit sur les colites en calmant efficacement les spasmes intestinaux et les douleurs.

La racine est préférable pour ses propriétés toniques, fortifiantes et équilibrantes des fatigues nerveuses. Dans les débuts de grippe, on l’utilise en fumigation calmante (semences de préférence), les feuilles et les racines calment la toux.

Le massage aux herbes

Le massage aux herbes associe le massage thaï traditionnel à l'application d'herbes sur l'ensemble du corps.
Il s'applique de la façon suivante: lorsque la masseuse à fini de masser une partie du corps (soit le devant soit l'arrière), elle va appliquer des pressions sur le corps avec des boules de coton remplies d'herbes qui auront été préalablement chauffées à la vapeur. Ce procédé sera répété à nouveau une fois l'autre partie du corps massée.
Ce massage aide à la circulation veineuse, et revitalise la peau. On compte environ 3000 plantes différentes qui ont chacune leurs propre vertus thérapeutique sur le corps et ses organes. Parmi les plantes utilisées ont peut retrouver de la citronnelle, du gingembre, du galanga...
En Thaïlande, il existe près de 3000 herbes différentes que l'on peut classer grossièrement en 3 groupes:
- Les herbes dites "chaudes": destinées à stimuler la circulation de l'énergie dans le corps.
- Les herbes aromatiques: pour augmenter l'effet de bien-être du massage par des sensations olfactives agréables.
- Les herbes spécifiques: ce groupe majoritaire comprend les herbes qui ont une action spécifique sur chacun des 42 organes que reconnaît la médecine thaïlandaise traditionelle.
Les herbes, idéalement fraîches, sont coupées en petits morceaux, mélangées et placées dans un linge de cotton afin de confectionner une boule facilement manipulable par le masseur. Cette boule d'herbe est ensuite mise à l'étuve pendant quelques minutes pour être chauffée à la vapeur avant d'être appliquée sur le massé.

Massage thaïlandais

Le massage thaï est un pur moment de bonheur, offrant un concentré de vitalité et de relaxation. Extrêmement complet, le massage thaïlandais conjugue les vertus de différentes techniques.

Par le pétrissage des muscles, il détend, dénoue les blocages et les tensions musculaires. Le recours à la digitopuncture permet en pressant des points précis d'acupuncture de rééquilibrer le Qi, c'est-à-dire l'énergie vitale, présente en nous et autour de nous. Dans la tradition asiatique, toute maladie est liée à un déséquilibre du Qi. Cette pratique améliore également la circulation sanguine. Enfin les étirements inspirés du yoga, le travail articulaire et les manipulations du squelette améliorent la fluidité et l'aisance corporelle. Tout rentre dans l'ordre.


En Thaïlande, le massage se pratique à titre préventif et thérapeutique. Il est particulièrement efficace pour traiter les douleurs dorsales, les problèmes de circulation, les maux de tête, les insomnies, les angoisses, la fatigue généralisée, le stress etc. Pratiqué régulièrement il rend la vie quotidienne plus harmonieuse. Traditionnellement, on l'enseigne dans les temples bouddhistes, l'école la plus fameuse étant celle du Wat Po, de Bangkok. Le soin du corps n'est jamais loin de celui de l'âme. D'ailleurs le massage thaï s'il dénoue les tensions physiques permet également de libérer les émotions négatives.
Pour tout massage, il est recommandé de consulter des masseurs-kinésithérapeutes diplômés.